DES SERVICES PAR ET POUR

DES SERVICES PAR ET POUR

Nous reconnaissons que la gestion centralisée des services de santé sur une base géographique (régionale, provinciale ou territoriale) a parfois pour effet, à des degrés variables, de diminuer l’offre de services de santé en français auprès des communautés vivant en situation minoritaire et amenuise l’implication des francophones dans la gouvernance des institutions qui doivent les desservir.